Page 4 sur 11

La chémoabrasion antérieure au TCA 15%

La Chémoabrasion : Quelles indications?

Il s'agit d'un mode opératoire particulier, redoutablement efficace lorsque l'indication est bien posée :
- Cicatrices quelle que soit leur origine et leur localisation
- Cicatrices d'acné +++ 
- Cicatrices de varicelle
- Vergétures (principalement au niveau du ventre)

La chémoabrasion : Qu'est ce que c'est ?

Son objectif est d'entrainer un renouvellement en profondeur de la peau lésée, afin que la cicatrisation soit de meilleure qualité et redonner un aspect lisse à la zone traitée. 
Elle consiste en une abrasion au papier de verre médical suivie de l'application d'un peeling au TCA. S'ensuit l'application d'une crème réparatrice et d'un talc au bismuth qui restera en place une semaine, le temps que les tissus sous jacent se régénèrent correctement. 
Cela entraine :
- un renouvellement des couches superficielles de la peau 
- une stimulation profonde du tissu sous cutané

La chémoabrasion : Quelles précautions ?

La chémoabrasion doit être pratiquée sur peau saine : cela exclue toute acné active, qui doit donc avoir été préalablement traitée (peelings superficiels, traitements oraux...)


De plus :
- L’herpès récidivant doit être prévenu par un traitement anti-herpétique, prescrit par votre médecin esthétique.
- Le traitement n'est indiqué qu'en cas de phototype clair (I à III)  en raison de risques majeurs d’hyperpigmentation secondaire post inflammatoire.
- Tous les peelings sont déconseillés en présence de troubles de la cicatrisation, en cas de prise de médicaments photo-sensibilisants, ou s’il existe une dermatose chronique type psoriasis, eczéma, vitiligo…, ou toute maladie chronique avec diminution des défenses immunitaires.
- L’allergie à l’un des actifs chimiques est une contre-indication (importance des antécédents de traitements esthétiques)
- Ils ne doivent pas être réalisés pendant la grossesse et l’allaitement.
- La prise récente d’isotrétinoine est une contre-indication temporaire de 6 à 12 mois, de même qu’une intervention esthétique récente (chirurgie, laser, dermabrasion).


La Chémoabrasion : Quelles complications ?

2 types de complications sont possibles :

- Complication infectieuse : la peau abrasée étant très exposée, le risque infectieux est supérieur aux autres types de peelings. Le masque au bismuth a pour but de limiter ce risque qui, lorsque le protocole est bien suivi, est exceptionnel. Un traitement antibiotique sera prescrit en cas de surinfection, avec une résolution rapide sans conséquences graves.

- Complications cicatricielles : La manipulation des squames et du masque au bismuth peut entrainer des lésions cicatricielles. C'est pourquoi il est capital de ne pas y toucher. 

- Complications pigmentaires : l'hyperpigmentation post inflammatoire est plus fréquente lorsque l'on descend plus profondément dans la peau. Pour l'éviter, il est nécessaire de ne pas traiter les phototypes foncés, de bannir toute exposition solaire dans les 3 mois suivant le traitement, et de préparer sa peau plusieurs semaines avant l'acte.

La chémoabrasion : Protocole opératoire

  • Avant traitement : 

Un protocole topique (crèmes de soin) principalement dépigmentant permet de mettre au repos les mélanocytes (cellules responsable de la pigmentation) afin qu'ils restent calmes en post traitement, et donc de minimiser le risque d'hyperpigmentation post inflammatoire.


  • Au cabinet, le jour J :

Durée prévisible du soin : 1h30
- Démaquillage / Désinfection / Dégraissage de la peau.
- Selon les cas, uniquement si besoin : on commence par libérer les adhérences sous les pics à glace et on peut surélever les zones déprimées en injectant une petite quantité d’Acide Hyaluronique pour remonter le fond de la cicatrice (acné, varicelle...)
- Abrasion de la surface de peau à traiter, au papier à grains stérile
- Application monocouche de compresses imbibées d'anesthésiant sous occlusion, 15 minutes
- Sur les zones très abimées : Microneedling profond localisé
- Peeling TCA 15% fullface au coton tige, sur les zones abrasées et sur le reste du visage pour homogénéiser et éviter toute démarcation
- Application de la crème « Post Peel » spécifique puis de bisthmuth appliqué à la compresse (couleur jaune)


  • En post traitement :

Vous serez revu à J1 - J3 et J6 afin de s'assurer du bon déroulement de la cicatrisation

à J6, le "masque" de bithmuth sera dissoud et la peau rosée renouvelée enfin visible. Un protocole de crèmes de soin spécifique sera nécessaire au moins 6 semaines après l'acte, afin d'obtenir le meilleur résultat possible.

La Chémoabrasion : Quelles suites ?

- Il est OBLIGATOIRE de prévoir une éviction sociale de 10 jours post traitement. Pour rappel : Aucun arrêt de travail ne pourra être délivré dans le cadre d'un traitement esthétique. Il faut prévoir ses congés.

- L'éviction solaire minimale est de 6 semaines, ensuite, une exposition est possible avec écran total mais non recommandée et ce pour une durée totale de 12 semaines.

La chémoabrasion : Combien ça coute?

- Traitement des cicatrices d'acné - visage : 600€
- Traitement des cicatrices d'ancé - torse ou dos : à partir de 400€ (dépend de la zone à traiter)
- Traitement des vergétures - ventre : 600€
NB : le protocole complet des crèmes de soin ainsi que les 4 consultations post acte sont inclus